Créer un site gratuitement Close

Les troubles du comportement alimentaire :les TCA

Notre comportement alimentaire est influencé à la fois par nos instincts et nos habitudes. La recherche du plaisir tient également une place importante. Il arrive à tout le monde de faire des excès, dans un sens comme dans l'autre. Mais parfois cela se transforme en véritable problème de santé.

Chez l’homme le comportement alimentaire est commandé par le mécanisme de faim-satiété et la prise des repas à des horaires précis. La sensation de faim, signal du besoin alimentaire correspondant à une baisse de la glycémie, se transforme au cours du repas en satiété, sensation de plénitude nutritionnelle qui signale la fin du repas.

En cherchant à assurer la couverture des besoins nutritionnels nécessaires à la vie, le comportement alimentaire est en partie instinctif. Mais il est aussi conditionné par la recherche de plaisir qui dépend de nombreux facteurs d’ordre psychologiques et socioculturels.

Il arrive à tout le monde de faire des excès alimentaires par gourmandise ou de calmer son stress en grignotant des sucreries de façon impulsive et passagère. Mais, parfois, le comportement alimentaire se dérègle de façon anormale et devient dangereux pour la santé.Il y a alors une appariation d'un TCA .

Tout d'abord, en voici une définition concrète: les troubles du comportement alimentaire (ou TCA) se caractérisent par un rapport pathologique à la nourriture, en termes de qualité ou de quantité. Ils comprennent :

  • L'anorexie mentale
  • La boulimie
  • L'obésité 
  • Le pica
  • Le mérycisme
  • L'orthorexie
  • L'hyperphagie
  • La sitiomanie

Les TCA les plus connus sont sans nul doute les anorexies nerveuses et les boulimies nerveuses, mais il en existe d'autre, comme les restrictions alimentaires, les compulsions, les hyperphagies, et les orthorexies.

Les troubles du comportement alimentaire se détectent lorsque l'alimentation et la nourriture deviennent la préoccupation majeure et constante d'une personne, qu'elles occupent ses pensées continuellement, et qu'elles guident sa façon de vivre.
D'autres facteurs peuvent évoquer des TCA : des pertes ou des prises de poids assez conséquentes, des attitudes d'isolement, de repli sur soi.

Ces troubles peuvent être durables et très invalidants, engendrant même un risque vital (en particulier pour l'anorexie). La branche de la médecine s'occupant des patients ayant un TCA est la psychiatrie ,la pédopsychiatrie, par un abord mixte, à la fois psychothérapeutique, comportemental, et parfois chimiothérapeutique.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site