Les causes des TCA

Anorexie, boulimie ou l'alternance des deux (anorexie-boulimie) représentent les formes les plus graves et préoccupantes des troubles du comportement alimentaire ; elles sont en augmentation depuis les années 70 et concernent environ 10 % de la population. L'existence de " troubles partiels " (où seulement une partie des critères diagnostiques est présente) est aussi en nette augmentation dans tous les pays occidentaux et des " troubles alimentaires mineurs " comme fringales, grignotage, syndrome d'hyperalimentation nocturne, chocolatomanie sont de plus en plus relatés. Enfin, l'obésité, considérée comme la maladie du siècle par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), relève dans au moins une moitié des cas d'un trouble du comportement alimentaire similaire à la boulimie : l' hyperphagie incontrôlée.

Parmi les personnes atteintes d'un trouble grave du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, anorexie-boulimie) 90 % sont des femmes et seulement 10 % des hommes.

Les causes des troubles du comportement alimentaire sont multiples : 

  • Au niveau biologique, une prédisposition génétique aurait été mise en évidence par des études sur les jumeaux mais les résultats ne sont pas encore confirmés.
  • Au niveau psychologique, on note que certains problèmes de personnalité sont plus fréquemment associés à un trouble alimentaire : perfectionnisme, tendance à réagir sur un mode en " tout ou rien ", faible estime de soi, difficultés dans le mode de relation aux autres.
  • Au niveau socio-culturel et familial, la culture actuelle basée sur la minceur et la beauté comme signes extérieurs de succès et de bonheur a une incidence certaine sur le développement de troubles alimentaires. On observe également des problèmes de communication au sein de la famille ainsi que des traumatismes sexuels.

     

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site